+ Menu
sept 23

Les internes se mobilisent pour une bonne cause

2016 Publié à 11:41 faire un commentaire

Un grand bravo à nos élèves internes qui ont participé à la manifestation “Thonon cours” pour récolter des fonds au profit d’handicapés mentaux.

Ils ont parcourus 76 km en effectuant 190 tours de piste d’athlétisme.

Les gains s’élèvent à 190 euros.

Ils étaient accompagnés de leur professeur de sport M.Rimboud.

19092016.jpg

juil 6

INFORMATIONS RENTREE 2016 POUR TOUTES LES CLASSES

2016 Publié à 14:12 faire un commentaire

informations-manuels-scolaires.pdf

lettre-livres-scolaires-2016-2017.pdf

lettre-parents-carte-mra-2016-2017.pdf

rappel-journee-de-rentree.pdf

reglement-internat.pdf

reglement-lycee.pdf

CIRCULAIRES DE RENTREE 2016 et FOURNITURES  PAR CLASSE:

1-circulaire-rentree-classe-de-4eme.pdf

1-fournitures-classe-de-4eme.pdf

2-fournitures-classe-de-3eme.pdf

2-circulaire-rentree-classe-de-3eme.pdf

3-circulaire-rentree-classe-de-capa1.pdf

3-fournitures-classe-de-capa1.pdf

4-circulaire-rentree-classe-de-capa2.pdf

4-fournitures-classe-de-capa2.pdf

5-circulaire-rentree-de-2nde-sapat.pdf

5-fournitures-des-2ndes-sapat.pdf

6-circulaire-rentree-des-2ndes-tcvanimalerie.pdf

6-fournitures-des-2ndes-tcvanimalerie.pdf

7-circulaire-rentree-des-2ndes-tcv-alimentaires.pdf

7-fournitures-des-2ndes-tcv-alimentaires.pdf

8-circulaire-de-rentree-des-1ere-sapat.pdf

8-fournitures-des-1eres-sapat.pdf

9-circulaire-de-rentree-des-1eres-tcvanimalerie.pdf

9-fournitures-des-1eres-tcvanimalerie.pdf

10-circulaire-de-rentree-des-1eres-tcv-alimentaires.pdf

10-fournitures-des-1eres-tcv-alimentaires.pdf

11-circulaire-de-rentree-des-term-sapat.pdf

11-fournitures-des-term-sapat.pdf

12-circulaire-de-rentree-des-term-tcvanimalerie.pdf

12-fournitures-des-term-tcvanimalerie.pdf

13-circulaire-de-rentree-des-term-tcv-alimentaires.pdf

13-fourniture-des-term-tcv-alimentaires.pdf

Pour les stagaires du Centre de formation (CAP PETITE ENFANCE et Prépa Concours AP/AS ou Infirmier) pas de fournitures scoalires imposées, lors de la rentrée votre formateur réferent vous donnera les informations.

Bonnes vacances et bel été.

juil 5

RESULTATS CAP PETITE ENFANCE 2016

2016 Publié à 8:46 faire un commentaire

Les résultats  au diplôme du Cap Petite Enfance pour la session 2015/2016 sont disponibles ci dessous:

cap-pe-2016-admis.pdf

juin 1

2 journées d’actions humanitaires conduites par les 2des sapat 1 et 2 en faveur d’Action Contre la faim ( ACF ) :

2016 Publié à 11:45 faire un commentaire

Jeudi 19 mai et vendredi 20 mai 2016
logo-eureka.jpg      acton-contre-la-faim.jpg    logo-et-faits-planete.jpg

Jeudi 19 mai 2016
Une journée pour la solidarité
Ce projet ouvert depuis janvier 2016 dans les cours d’ ESC s’est décliné en plusieurs actions réparties entre les 32 élèves de ces 2 classes de Seconde Bac Pro Services Aux Personnes et Aux Territoires.

Tout d’abord nous avons choisi un partenaire : ACF. Ensuite nous avons décidé des actions :
- un bol de riz sur le lycée

- une vente de toiles contre la faim, 1ère action phare d’ ACF.

- la participation à la course contre la faim: 2ème  action phares d’ACF.

Mais comment relier et  sensibiliser les élèves du lycée à ce mouvement?
Nous choisissons 2 niveaux d’interventions :
- une animation en direct auprès d’un public
- une action indirecte dans le lycée par le biais d’une exposition sur  ACF et les objectifs du bol de riz.

Plusieurs groupes se forment :
- un groupe qui désire présenter un diaporama sur l’identité d’ACF et quelques unes de ses actions prioritaires dans quelques pays du  monde.
- une groupe qui sera également porte parole d’ACF à travers un diaporama sur Haïti, pays bénéficiaire cette année des dons collectés lors de la course contre la faim. Un DVD sur cette île à l’appui, les 6 élèves préparent aussi un Quizz pour une interaction avec le public.

Nous avons reçu en amont Philippe Beghein ( voir article : «  intervention pour ACF » ) bénévole et représentant de l’association pour nous sensibiliser au sujet.

- deux groupes choisissent de préparer un spectacle autour du thème de la solidarité. Quoi ? C’est tout à créer.
-  un autre groupe décide de passer à travers l’invention de jeux coopératifs.
- et un groupe s’occupe de diffuser l’information sur le lycée dans une exposition originale au foyer.

Les élèves réparti(e)s ainsi œuvrent alors autour de leurs objectifs, travail de groupe source d’échanges, de réflexion commune, de recentrage, recherches, tri, mise en forme, de nouveau régulation pour recibler les objectifs, corriger les hors sujets, les attitudes. Progressivement la créativité trouve se place et la mayonnaise commence à monter, répétitions, on rectifie, arrivent d’autres idées, on rajoute…c’est de la sauce faite maison.

Le jour J arrive, nous préparons l’espace et le matériel au foyer.
A 10h  les 2de et Terminale Bac pro Vente Alimentaire  s’installent et c’est parti.

p108.JPGp1080.JPG
Chaque groupe apporte des touches très différentes à un sujet  plutôt sérieux et délicat mais nous avons choisi de ne pas dramatiser. Alors nous partons tout d’abord dans la présentation d’ACF, de ses actions et du pays ciblé cette année, Haïti. Les explications sont claires, précises, chaque élève se faisant porte parole de l’ONG.
Puis des chansons en Karaoké, des citations fusent dans l’espace, se chuchotent, se parlent haut et fort, délicatement, un conte, celui des  longues cuillères vient se narrer au milieu de la salle pour illustrer le propos et de nouveau des chansons. Arrive le poème qu’Adelaïde (voir ci dessous)  a écrit : sensible, sans faille les mots touchent  nos oreilles portés par les  voix de sa créatrice et de sa camarade.

expose-haiti6.JPGexposehaiti4.JPGexpo1.JPGexposition3.JPGexposition6.JPGspectacle1.JPGspectacle7.JPGspectacle0.JPG
Le groupe exposition nous présente sa création arborescente : «  Une pousse de vie pour Haïti » présentée sur un arbre en contreplaqué.
Entre temps, pour varier le rythme et laisser place à l’interaction,  les jeux de groupe: un quizz, un poème à compléter, un tirage au sort de petits cadeaux  apportés par chacune et chacun : surprise, rire se rajoutent aux ingrédients de notre accueil.
Pour finir chaque élève peut écrire un petit mot sur un «  livre de vœux ».

Bravo à ces 33 élèves de Sapat qui ont mobilisé leur attention et leur courage au travers  de leur sensibilité.
Merci au public pour la qualité de son écoute respectueuse et bienveillante, ingrédients nécessaires à la solidarité et dans ce temps, à  cette représentation.

Nous allons ensuite prendre notre repas.
Dès 13h10 les 2de sapat se retrouvent en présence d’une animatrice et d’un animateur de  l’association «  Et faits Planète  » pour 2 heures de jeu : le BaFa Bafa : l’inter culturalité.

jeux0.JPGjeux1.JPGjeux2.JPGjeux8.JPGjeux9.JPGcitation9.JPGspectacle0.JPGspectacle11.JPGspectacle71.JPGcitation3.JPGcitation5.JPGcitation7.JPGcitation1.JPG
Comment 2 peuples fictifs  au langage très particulier voir incompréhensible au début, avec des codes sociaux inconnus des 2 côtés vont-ils pouvoir se recevoir, s’écouter, décoder, trouver un langage commun ? Comment réagir face à l’inconnu ? Quelle place je lui laisse ? Comment je le considère ? Comment je le regarde ? Comment j’accueille  l’autre et sa différence ?  Où se place mon jugement, ma tolérance ?
Deux heures à mettre en place des stratégies pour comprendre et décrypter !! Pas évident  mais réaliste. Très intéressant pour une formation dans le social…
Un débat final animé par l’animatrice et l’animateur va faire ressortir les constats. Il pourrait durer plus longtemps mais il est l’heure de retrouver notre quotidien. Le projet continuera demain ou peut-être tout de suite ????

Vendredi  20 mai 2016 : la course contre la faim
Dès 8h10 nous poursuivons notre action : départ pour Annemasse au lycée Jean Monet qui nous  accueille dans son organisation de la course nationale contre la faim 2016.
Lorsque nous arrivons 800 élèves sont sur le point de démarrer. Nos 50 élèves dont les 2de bac pro vente alimentaire et animalerie qui nous ont rejoints, se placent sur la ligne de départ. C’est parti pour 1h15 de course autour du périmètre du lycée technique.
On marche, on court, on boit, on s’arrête ou ne s’arrête pas qu’importe nous faisons chacune et chacun à notre rythme mais dans une action commune : belle représentation de la solidarité,  non ?
Fort sympathique tous ces jeunes qui s’animent dans un climat bienveillant et  efficace.
Merci à Philippe Chaffard enseignant et organisateur de cette course.

course-contre-la-faim0.JPGcourse-contre-la-faim3.JPGcourse-contre-la-faim5.JPGcourse-contre-la-faim9.JPG

Nous rentrons au lycée et nous mettons à jour les passeports sur lesquels chaque parrain a fait la promesse de dons par tour effectué : nous notons le nombre de tours réalisés par chaque élève au moyen  des dossards.

Et puis c’est le repas mais ce jour là, frugal.
En effet 280 élèves ont bien voulu s’inscrire  à ce repas composé d’un simple bol de riz. Merci à eux !

bol-de-riz.JPGbol-de-riz2.JPGbol-de-riz6.JPG

Nous clôturons ce projet la semaine d’après  à travers des échanges écrits et oraux sur notre  vécu, ceci  pour ne pas oublier ce qui a fait avancer ou a pu freiner chacune et chacun dans ces actions : pas de théorie mais seulement des constats. De quels ingrédients j’ai besoin pour aider le groupe et pour m’aider moi-même ?

Un autre bilan : le bilan financier.
Le bol de riz : 280 participantes et participants = 560 €
L’action «  toile contre la faim  » a rapporté 170 €
La course contre la faim a rapporté :   1 200€
La vente de gâteaux maisons faits par les élèves et les parents de 2de sapat, merci à eux, a rapporté : 300 €
Donc au total     2 230 € ce qui représente    8 920 rations   pour soigner la sous nutrition.

Bravo à toutes et tous et remerciement au Conseil Régional qui finance en partie ce projet à travers le dispositif eurêka, rubrique citoyenneté et santé. Notre projet s’intitule «vivre ensemble: autant de codes autant de richesses » Cette action humanitaire clôture en beauté ce projet annuel dont ont pu bénéficier plusieurs classes.

Ci dessous des extraits de retours d’élèves.

Regard du public à propos des 2h d’animation:
« . .. le groupe a bien fait passer le message… organiser une telle animation dans le lycée est une bonne chose car de nos jours beaucoup d’enfants ignorent tout ce qui se passe dans le monde, combien on gaspille alors qu’il y en a qui ne mange pas, c’est une manière de faire comprendre…les exposés ont été bien construits, il y  avait les informations importantes, c’était vivant, très intéressant…. Les jeux ont donné un côté animation…Le contenu était bien, précis, le plus important a été transmis….  Un bol de riz par année ce n’est pas beaucoup…Les diaporamas étaient bien réalisés, clairs le contenu résumait bien le sujet. Les élèves étaient à l’aise et ont réussi à nous mettre dans l’ambiance. Ils ont vraiment bien préparé et présenté le sujet….bons jeux, bons sketchs, ..les élèves ont bien parlé, je n’aurai pas pensé être autant surprise par ces élèves. Tout était en rapport avec les sujets présentés, les élèves connaissaient leur sujet…c’est bien d’être informé pour savoir où va l’argent du bol de riz, ce qu’ils font et comment ils aident les personnes malnutries…..l’espace était très bien…cela permet de savoir plus de choses sur ce genre d’ONG et d’en prendre conscience…ce serait bien que tout le monde puisse participer à la course contre la faim et en être informé…je ne trouve pas que ce type de repas bol de riz soit utile pour se mettre à la place de ces gens mais le fait de donner une partie de l’argent est très bien…les jeux conviviaux, imaginatifs…humour présent, animations conviviales …j’ai appris des choses et en plus dans la bonne humeur…j’ai beaucoup aimé les différentes phases de l’animation, l’énergie transmise plutôt cool…j’ai trouvé l’approche du thème originale, la prise de paroles très bien…les élèves ont rendu leur projet vivant et ont donné envie de participer…faire une présentation chacun son tour a permis de ne pas se lasser et de rester concentré. Cela permet de s’investir dans un projet important…bon concept de jeu…instructif, on voit qu’il y a du travail derrière…on a pu s ‘informer sur les moyens d’aide et de don, se rendre compte qu’on a pas de quoi se plaindre…super bien organisé, s’exprimant clairement, ça se voit que tout était bien préparé, tout était hyper agréable…très utile ça nous informe sur l’humanitaire…nous mangeons tous les jours à notre faim alors un bol de riz on peut le faire pour eux…très bon choix des vidéos, chansons, photos…j’ai découvert une classe et ensuite un thème….si on peut aider des personnes en difficultés c’est avec plaisir, peut-être le faire plus souvent…je ne me lassais pas, les activités étaient agréables et divertissantes… »

Extraits du vécu de la classe des 2de sapat :

A propos du travail de groupe :
« …très bonne organisation entre nous, c’était structuré, il y avait du plaisir…dans le groupe on se comprenait bien…ensemble sérieux, calme, amusant quand il le fallait…je trouve ce projet très bien réfléchi…utile pour montrer l’organisation d’un projet, le vivre ensemble, le travail d’équipe…avant je ne me rendais pas compte de tout ce qui se passait dans le monde…il faut protéger la planète et les hommes…je n’aime pas parler en public puis au final je pense m’en être bien sortie…utile pour nous faire réaliser la chance qu’on a…stressant de passer devant un public mais au final ça s’est bien passé, les outils étaient bien…au début j’ai trouvé que c’était dur de se lancer dans le projet entre nous  puis tout est allé mieux…bon feeling entre nous , bien structuré… un bol de riz par an c’est rien , donner de l’argent pour les personnes en difficultés je trouve ça génial…dans le service à la personne c’est un avantage d’étudier ce genre de projet…ça nous permet le développement de la socialisation…c’est important dans notre formation , on a su travailler ensemble et se soutenir quand il y avait des problèmes…relation avec mon groupe, parfois de la mauvaise volonté mais elle partait très vite…c’était génial, on donne du plaisir et on se soutient autour de nous…le projet permet de  se découvrir personnellement ainsi que les personnes autour de nous…j’ai été stressée mais en chantant c’est parti… je trouve  cela très utile car nous avons besoin de l’humanité et grâce aux projets que nous avons réalisés nous apprenons les valeurs importantes…on voit le côté humain, aider les personnes en difficultés fait partie de notre formation…on apprend de nouvelles choses sur le vivre ensemble, l’entente …on a fait passer un message de paix et de joie , on a chanté er fait interagir le public…si juste courir ou donner quelque chose les aide, alors je suis à fond…super bonne ambiance, une bonne relation avec mon groupe…je retiens une pensée positive sur un sujet négatif, beaucoup d’énergie, de rire et de cohésion entre nous… cela enrichit la communication de groupe, ces projets laissent de très bons souvenirs…un vrai plaisir, je me suis entrainé devant un public ce qui n’est pas facile, j’ai beaucoup apprécié…j’ai fait de mon mieux, le public était chaleureux et participatif , cela m’a fait plaisir…quand j’étais devant le public le stress est parti car nous étions tous ensemble et on se soutenait…c’était nous et nous étions nous-même dans ces réalisations…c’est utile pour les échanges, les rencontres pour la beauté du projet pour que peut-être un jour le monde tourne rond…relations de groupe efficaces, beaucoup d’idées, les relations avec les autres classes sympathiques, cela nous a beaucoup aidé(e)s… le public était à l’écoute et a respecté notre travail , j’ai beaucoup apprécié. Les voir interagir et nous poser des questions nous a encore plus motivé(e)s à s’impliquer… ».

A propos du vécu du  jeu sur l’interculturalité animé
par Et faits planète :
« …le jeu était bizarre au début mais au fur et à mesure c’était amusant …apprendre à accepter l’autre… au final on arrive à se comprendre même si on ne parle pas la même langue…je retiens de ce jeu que l’humanité est en train de partir parce que le monde pense trop à l’argent…il nous apprend surtout à parler entre nous avant de penser à autre chose
( jugement ) d’où le lien avec le projet…l’approche de l’autre nous permet la communication et la socialisation…nous n’avions pas les mêmes règles de sociétés…même différents on peut s’entendre…même si nous n’avons pas les mêmes cultures les mêmes religions, il est possible de communiquer et de se respecter… ce n’est pas parce qu’on n’est pas dans le même pays qu’on ne doit pas se connaître…les règles étaient très compliquées… j’ai appris que vivre en communauté avec des gens de différents pays , il faut s’adapter à leurs règles de vie…quand j’ai compris, à la fin du jeu le langage de l’autre , c’était moins drôle… ne pas juger les personnes même si on ne parle pas la même langue, essayer de comprendre et de  s’adapter aux coutumes…jeu perturbant car on doit changer nos habitudes et apprendre une autre langue, on était à la place des étrangers qui rencontrent un pays…je retiens que nous fonctionnons dans un monde stratégique pour que chacun arrive à son but….c’est une animation qui nous apprend beaucoup de choses sur la vie… cela montre l’importance de préserver nos ressources quotidiennes…savoir s’adapter quand on va dans d’autres pays…qu’on s’adapte à un moment donné où que l’on soit ».

Poème d’ Adelaïde Mutez :

Quand  la pauvreté rencontre la richesse de cœur
Les yeux pétillent et se remplissent de bonheur.
Notre spectacle ne changera pas le monde
Mais la faim tue, chaque seconde.
Ces guerres, ces catastrophes naturelles, ces épidémies
Non, ils n’ont rien demandé.
Observer leurs âmes respirer d’une telle bonté !
Le but de ce projet n’est pas de vous frustrer.
Le but est de faire grandir cette solidarité
Pour lutter ensemble contre cette triste réalité.
Faire un geste c’est grandir, prévenir et soutenir
Pour ainsi mieux guérir.
Rassemblons nous main dans la main
Cette énergie positive est pour Action Contre le Faim !!!
Bilan Financier : 2 530€
Vente de gâteaux 280€
Courses 1 520€
Bol de Riz 560€
Toile contre la faim 140€
Encore merci à toutes et tous.

Régine Degioanni,  enseignante en Education Socioculturelle ( ESC)